Green lifestyle

Conseils d’une naturopathe pour mieux dormir

Il y a peu, j’ai consulté Emilie, qui est naturopathe à l’espace Sayya. Je vous ai déjà raconté le déroulé de la séance, et je voulais vous détailler ses conseils sur le sommeil, qui est une partie délicate pour moi ! Je pense que c’est le cas pour certains d’entre vous, donc j’espère que les conseils d’Emilie pourront vous aider 😊

Pour ma part, j’ai toujours eu un sommeil très léger. Emilie m’interroge sur mon environnement (lumière, bruit, …), sur mon sommeil en général, sur ce que j’ai essayé. J’ai essayé la brume d’huile essentielle sur l’oreiller, de déconnecter et de couper tous les écrans 1h avant d’aller dormir, d’éviter le sport si trop de fatigue, sans trouver de solution miracle.

Emilie me propose de me présenter une palette d’astuces où aller piocher en fonction de ce qui me plaît et ce qui marche pour moi. Elle m’explique que le système nerveux central alterne entre 2 états : parasympaticotonie qui est l’état de la détente, du sommeil, de la digestion et l’état de sympaticotonie qui est l’état de l’alerte, la vigilance, de « la guerre ». Pour passer de l’un à l’autre, plusieurs facteurs jouent, et notamment la respiration. Une mauvaise respiration va empêcher de passer dans l’état de calme et des neurologues conseillent de travailler sa respiration ventrale. Il existe des applications gratuites (Respirelax) qui permettent de s’exercer, à raison de 3 fois par jour. Cet exercice permet de se calmer, de ralentir sa fréquence cardiaque et son activité cérébrale. Sur le long terme, normalement, cela a un impact positif sur la qualité du sommeil et le stress.

Si l’on a des problèmes de réveils nocturnes ou de stress, Emilie conseille l’application Relaxmelodies qui permet de constituer une musique apaisante avec plusieurs bruits que l’on aime (bruits de vagues, du vent, etc), à écouter en cas de réveil ou d’angoisse avant de dormir.

Au-delà des applications en elles-mêmes, il est important de les utiliser avec intention. L’idée n’est pas de mettre l’application et de penser au travail ou à ses soucis personnels, mais de se dire « je veux me calmer et/ou m’endormir » donc j’utilise l’application en essayant de me vider la tête et de me concentrer sur l’activité qu’elle me propose (que ce soit respirer ou écouter des sons apaisants).

Elle conseille également la méditation (via Petitbambou ou autres). Ayant des tendances hyperactives, j’ai toujours été réticente à m’y mettre. Emilie me propose alors une alternative : le yin yoga, un yoga en profondeur qui favorise l’étirement des tissus conjonctifs et permet de se détendre.

Une autre piste : le scanner corporel. Le concept est de remonter le corps lentement, en se concentrant et en ressentant chaque partie du corps. Pour avoir essayé quelques fois, ce n’est malheureusement pas une technique qui fonctionne pour moi, mais elle pourra peut-être en aider d’autres.

Emilie enchaîne sur la visualisation positive. L’idée est cette fois d’essayer de convoquer un souvenir apaisant, heureux et de se concentrer dessus, qui vient en support pour se détourner des émotions négatives ou du stress. – C’est quelque chose que j’ai l’habitude de faire pour m’endormir, mais les nuits d’insomnies, les pensées s’enchaînent sans vouloir s’arrêter…  

Nous parlons également des plantes, qui peuvent se prendre sous forme d’huiles essentielles, d’infusions ou encore de gemmothérapie (« le bébé de la plante »). Elle me conseille notamment le figuier en cure de 3 semaines (quelques gouttes sous la langue plusieurs fois dans la journée). Pour les insomnies, la naturopathie va chercher à travailler sur tous les mécanismes liés au sommeil ; en particulier sur la mélatonine et la sérotonine. Pour les infusions, elle m’explique que la camomille aide à la digestion; la mélisse agit sur le côté émotionnel ; le tilleul sur le trop de cogitations le soir ; etc. Plutôt que de prendre un mélange tout fait le soir, elle conseille plutôt de se concentrer sur LA plante qui va cibler le problème que l’on a pour dormir. A priori, pour moi, plutôt le tilleul en infusion. Sur les huiles essentielles, elle me conseille l’huile de lavande vraie, en mettant 1 goutte sur l’oreiller pour avoir un effet calmant. Elle conseille également en HE la camomille romaine, le mandarinier, le basilic, … En mettant une goutte sur l’oreiller ou de manière plus globale en mettant une goutte sur chaque poignet et une sur le plexus solaire. Evidemment, il faut choisir une HE qui nous plaît, dont l’odeur nous convient. On peut également mettre une fleur de jasmin quand c’est la saison dans sa chambre, qui a un effet sédatif.

Quand on a une baignoire, on peut utiliser des sels minéraux dans le bain pour avoir un effet apaisant (mais qui a assez de place pour avoir une baignoire à Paris ?…).

Une astuce toute bête également : s’exposer le plus possible à la lumière naturelle, pour favoriser la sécrétion de mélatonine. Emilie conseille également le plus possible d’être en contact avec la nature pour rentrer plus facilement dans l’état de bien-être. Evidemment, ces 2 conseils sont à appliquer dans la mesure du possible et du quotidien de chacun.e.

Elle me parle également de l’automassage, qu’elle conseille particulièrement aux personnes sujettes aux crises d’angoisse, mais aussi simplement pour se détendre dans l’optique de dormir. On parle parfois d’acupression, de digitopuncture), … On prend la base des sourcils qu’on étire jusqu’à l’extérieur. On peut aussi tirer et masser les lobes des oreilles. Ce conseil se base sur la médecine chinoise, qui met en avant des zones qui vont stimuler nerfs, muscles et tissu conjonctif. Encore une fois, l’idée est de mettre de l’intention dans ce massage, et de se concentrer sur ce que l’on fait pour que ce soit le plus efficace possible.

Au-delà de ces solutions, Emilie mentionne également toutes les activités qui peuvent détendre de manière générale : le coloriage, les activités art-thérapies, la musique, … Chacun peut avoir son activité réconfortante, apaisante, qui permet de se construire des moments à soi, privilégiés, pour se détendre et se reconnecter avec soi-même, avant de dormir par exemple. Il est important de s’accorder ses moments pour préparer son sommeil, en particulier les jours où l’on est tendu.e et on « sent l’insomnie arriver ».

Si l’insomnie est là, et par exemple lors de réveils nocturnes, Emilie me conseille de voir si j’ai des pensées récurrentes, et si c’est le cas, de les noter, avec l’heure du réveil. Elle m’explique que les organes ont des pics d’énergie et en fonction de l’heure du réveil, on pourra identifier que tel organe est en cause. On peut également tenir un journal, avant le coucher, pour noter les pensées qui nous contrarient et mettre de la distance avec celles-ci avant de dormir. Cela peut passer par écrire le ressenti de sa journée, le positif, le négatif, voire même sa to-do du lendemain avant le coucher. L’idée est de tout poser à plat, de mettre de la distance entre nous-même et la journée passée ou à venir, pour être en pleine conscience, décorréler le sommeil de l’anxiété (on ne peut rien oublier puisqu’on a pris le temps de tout noter) et se donner la chance de dormir sereinement.

Je tiens à remercier Emilie pour toutes ces astuces. Pour le moment, les insomnies sont restées loin de moi, donc je n’ai pas particulièrement mis en pratique les conseils d’Emilie. Je pense essayer l’appli Relaxmelody si besoin, me mettre à faire une to-do le soir pour le lendemain si je suis stressée, et enfin faire de l’aquarelle les soirs où je suis tendue, voire en cas d’insomnies.

Pour en savoir plus sur le déroulé complet de la séance de naturopathie, c’est par ici ! J’ai aussi rédigé un article complet avec ses conseils sur l’alimentation, qui est ici.

Pour réserver une séance avec Emilie, ça se passe directement sur le site de l’espace Sayya jusqu’au 17 septembre puis sur son site personnel après (lien non affilié).

EDIT 2021 : j’ai testé le CDB depuis environ 1 an, et ça maaaaarche ! C’est pas magique, mais ça m’aide à m’endormir dans 90% des cas. J’en prends 3 à 6 fois par mois environ, et je ne prends quasi jamais de somnifères 😀
Je prends celle qui est sur Koro (et vous avez -5% avec mon code HEALTHYLALOU).

4 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *